Vie et message de Saint Nectaire d’Égine – par Roland Épin ╰⊰¸¸.•¨* French

http://saintsofmyheart.wordpress.com

SAINTS OF MY HEART

b92df-ceacceb3ceb9cebfcf82cebdceb5cebacf84ceaccf81ceb9cebfcf826.jpg

Saint Nectaire à Égine (+1920)

9 novembre

sf-nectarie.jpg

Vie et message de Saint Nectaire d’Égine

par Roland Épin

C’est en Sélybie de Thrace, près de Constantinople, le 1er octobre 1846, que vint au monde, l’avant-dernier de six, Anastase Képhalas. Marie, sa mère, vivait douloureusement sa foi orthodoxe sous la persécution turque, mais elle sut donner à tous ses enfants son amour du Christ Pantocrator. Anastase en sera marqué pour la vie. Son père n’était pas souvent à la maison. Pour nourrir sa nombreuse famille, il travaillait tantôt comme agriculteur, tantôt comme pêcheur.

C’est la foi de sa “grand-mère bien-aimée”, de l’inoubliable grand-mère qui marquera le plus l’enfance d’Anastase et qui fera de lui un vrai “ressuscité” – sens de son prénom – avant de devenir le pur “nectar” de la Grèce et du monde.

Chaque soir, il voyait sa mère et sa grand-mère tirer les rideaux de l’unique chambre des enfants pour que les Turcs n’aperçoivent pas toute la famille agenouillée devant les icônes de la Sainte Trinité et de l’archange Michel éclairées par la flamme tremblotante des veilleuses. Aussitôt après la prière, Anastase “le petit garnement tant aimé”, se jetait dans les bras de sa grand-mère. Ainsi blotti sur son cœur, il s’abandonnait à cette sainte tendresse:

–Viens, grand-mère, disons ensemble : Aie pitié de moi, Seigneur.
–Oui, mon cœur.

Et serrant très fort son petit garnement, elle murmurait avec lui le psaume 50 qu’il connaissait par cœur. Au verset, j’enseignerai tes voies aux sans loi et les impies reviendront à toi, il était traversé comme par un courant électrique. Il tendait sa main et la posait sur la bouche de sa grand-mère et terminait seul le psaume, comme si cette phrase et la fin du psaume le concernaient particulièrement. Le feu de la tendresse humaine et le feu divin qui traversent le psaume 50 brûlaient le cœur du petit Anastase. Une ” force magique ” l’habitait alors. Cette force, il la puisait aussi dans la ” Croix de Bois Saint ” qu’il portait toujours à son cou. Ce minuscule morceau de bois de la vraie Croix, un Continue reading “Vie et message de Saint Nectaire d’Égine – par Roland Épin ╰⊰¸¸.•¨* French”

Advertisements

Saint Stylianos de Paphlagonie, Asie Mineure – 26 Novembre ╰⊰¸¸.•¨* French

http://saintsofmyheart.wordpress.com

SAINTS OF MY HEART

st-stylianos-web.jpg

Saint Stylianos de Paphlagonie, Asie Mineure

26 Novembre

Choisi par Dieu depuis le sein de sa mère, Saint Stylianos se détacha des illusions de ce monde, distribua ses biens aux pauvres et embrassa la vie monastique. Il s’illustra avec vaillance dans les combats de l’ascèse et, au bout de quelques années de vie commune, partit pour mener la vie solitaire dans une grotte. Il y recevait sa nourriture de la main d’un Ange et devint bientôt intercesseur efficace auprès de Dieu pour le soulagement des malades: en particulier pour la guérison des maladies infantiles et pour la délivrance des femmes restées stériles. C’est dans ces circonstances que la prière du Saint reste toujours efficace pour ceux qui l’invoquent avec foi de nos jours.

Source: Wikipedia

 

Qui est le célébrant, pendant la Divine Liturgie? – Le prêtre seul ou toute la communauté dans son ensemble? – Père Stéphane Anagnostopoulos ╰⊰¸¸.•¨* French

http://franceofmyheart.wordpress.com

http://heartquestionsandanswers.wordpress.com

http://divine-liturgie-orthodoxe.blogspot.com

FRANCE OF MY HEART

HEART QUESTIONS AND ANSWERS

DIVINE LITURGIE ORTHODOXE

Qui est le célébrant, pendant la Divine Liturgie?

Le prêtre seul ou toute la communauté dans son ensemble?

Père Stéphane Anagnostopoulos

Qui est le célébrant, pendant la Divine Liturgie? Le prêtre seul ou toute la communauté dans son ensemble?

Toute la communauté: le peuple de Dieu et le prêtre.

L’Église constitue le Corps mystique de Jésus-Christ dont nous tous, le clergé et le peuple, nous sommes les membres. L’Église en tant que Corps du Christ prie pour le monde entier. Elle s’intéresse au salut de tous. Cependant, elle célèbre la Divine Liturgie seulement avec les fidèles chrétiens orthodoxes, c’est-à-dire avec ceux qui ont reçu le saint Baptême et le saint Chrême. Eux seuls, constituent les membres de l’Une Église, Sainte, Catholique et Apostolique. Eux, ils sont le peuple de Dieu. La Divine Liturgie est le culte public de tous les fidèles. Elle est offerte à Dieu de la part du peuple de Dieu et du prêtre célébrant. Son don divin et son fruit salutaire, c’est-à-dire le sacrifice rédempteur, sont offerts à nous tous, qui constituons le peuple de Dieu.

Source:

Père Stéphane Anagnostopoulos

Vivre la Divine Liturgie

Expériences Liturgiques

Le Pirée 2011

Père Ephraïm d’Arizona Ephraïm d’Arizona sur la confession et la responsabilité spirituelle ╰⊰¸¸.•¨* French

http://franceofmyheart.wordpress.com

http://arizonaofmyheart.wordpress.com

ARIZONA OF MY HEART

FRANCE OF MY HEART

Slot Canyon Arizona by David Thompson

geronda efraim 18

Père Ephraïm d’Arizona

sur la confession et la responsabilité spirituelle

Source:

http://laprieredejesus.blogspot.com

http://laprieredejesus.blogspot.com/2015/11/pere-ephraim-darizona-sur-la-confession.html

LA PRIÈRE DE JÉSUS

La confession a donné à mon âme beaucoup de joie, parce que Dieu et les anges, qui l’attendaient, se sont réjouis. Tu as réussi à faire honte au Diable, lui qui se réjouit grandement quand quelqu’un cache ses pensées à son père spirituel.

Quand un serpent sort de sa tanière, il se précipite pour se cacher quelque part parce qu’il sent qu’il sera frappé – la même chose se produit avec une pensée diabolique, qui est comme un serpent venimeux. Quand une telle pensée quitte la bouche d’une personne, elle se disperse et disparaît, parce que la confession est humilité, et puisque Satan ne peut même pas supporter l’odeur de l’humilité, comment pourrait-il rester après une humble confession sincère?

Mon enfant, je te souhaite un bon début et un progrès prudent. N’aie pas honte devant moi. Ne me vois pas comme un homme, mais comme un représentant de Dieu. Dis-moi tout, même si tu as une mauvaise pensée sur moi, parce que je suis expérimenté au sujet des influences démoniaques, et je sais comment le Diable combat homme.

Je sais que les enfants spirituels ont des cœurs simples et que si les mauvaises pensées viennent à eux, cela est dû à la malice du Diable et à l’ego de l’enfant spirituel, qui est autorisé à tomber et à avoir des pensées contre son frère, afin que l’enfant spirituel puisse être plus humble. Par conséquent, ne t’inquiète pas. Je vais toujours me réjouir quand tu me parles librement et sincèrement , car sans confession franche, il n’y aura pas de progrès spirituel.

Mon enfant, n’aie pas de soucis. J’ai pris ton fardeau. Je te prie seulement d’être en paix. Tes paroles peuvent être seulement sur le papier, mais je sens la force, le sens et l’essence de ce que tu écris; J’entre dans l’esprit de tes mots. Je te prie d’être en paix à partir de maintenant. Tu es tout pardonné avec la confession que tu as faite. Satan a perçu ton caractère et te tourmente, mais sans que rien de grave n’ait eu lieu. Tout ce que tu écris (c’est à dire les pensées qui te torturent) est une astuce du Diable pour te faire désespérer, être affligé, et ainsi de suite. Jette tout ce qui t’est arrivé dans les profondeurs de la mer. Trace une nouvelle voie dans ta vie. Si tu continues à penser de la même façon, sache que tu vas devenir la risée des démons. Je te prie, de m’être seulement obéissant.

Après ta confession, tout a été pardonné, alors passe l’éponge. Ne gratte pas une blessure qui t’a fait tant souffrir. Ne sois pas trompé par la pensée que c’est de ta faute. Si vous ne l’avais pas amené chez les médecins, etc, alors ces pensées auraient raison de te combattre. Alors que, les choses étant ce qu’elles sont maintenant, tu as rempli ton devoir. Dieu a voulu le prendre, pour une raison que seule Son infinie sagesse connaît, tandis que tu envisages que tu l’as tué! Sois prudent avec cette pensée, sinon il peut se cacher dans ton cœur. Il s’agit d’une ruse du Diable pour te faire du mal, comme il sait le faire. Ce filou habile a noyé dans les profondeurs de l’enfer des multitudes innombrables par le désespoir. Lorsque quelque chose arrive et que le Diable voit qu’une personne est bouleversée par elle, son astuce consiste à empiler une multitude de pensées soi-disant légitimes afin de mener la pauvre personne dans une grande tempête et la noyer. (Comme dit le proverbe, un renard aime la bagarre). Et quand l’orage passe, elle voit qu’elle était en danger de se noyer dans une cuillère d’eau seulement.

Sois humble, et à partir de maintenant confesse-toi, car la confession contient la très sainte humilité, sans laquelle personne n’est sauvé. Le Diable se réjouit grandement quand il réussit à persuader une personne de cacher des pensées diaboliques. C’est parce qu’il va atteindre son but prémédité de détruire l’âme.

Je t’ai écrit au sujet de la conscience, de devoir veiller à ne pas faire quelque chose qui va donner lieu à des reproches et nous condamner. Garde à l’esprit que Dieu Qui voit tout et que rien n’est caché à Ses yeux. Alors, comment pourrais-je dire des mensonges devant Dieu? Ne sais-tu pas que les mensonges viennent du Diable, et que, en n’étant pas prudent, ils deviennent une pratique, une habitude, puis une passion, et ne sais-tu pas que les menteurs n’hériteront pas le Royaume de Dieu? (cf. Ap 21, 8). Crains Dieu. Dieu n’est pas content des offrandes matérielles quand nous négligeons de veiller sur notre cœur intérieur. Mais il est nécessaire de faire celles-ci [les offrande] également sans négliger de faire les autres. (cf. Mt 23:23). Veille sur ta conscience, car nous ne savons pas l’heure de notre mort. Et si nous ne remboursons pas à notre créancier (c’est-à-dire à notre conscience) tout ce que nous lui devons, elle nous accusera avec véhémence, et sans retenue. Alors -hélas!- notre bouche sera réduite au silence, n’ayant pas de réponse à donner.

Chaque nuit, examine la façon dont tu as passé la journée, et à l’examen du matin comment la nuit s’est passée, de sorte que tu saches où en sont les comptes de ton âme. Si tu constates une perte, essaie de la retrouver par la prudence et la vigueur. Si tu constates un bénéfice, glorifie Dieu, ton aide invisible. Ne laisse pas ta conscience te poindre pour longtemps, mais donne-lui rapidement ce qu’elle veut, de peur qu’elle ne t’amènes au juge et à la prison (cf. Mt. 5:25). Est-ce que ta conscience veut que tu t’occupes de ta règle de prière et retrouve la prière? Donne-lui ces choses, et voici, tu es délivrer de l’obligation d’aller devant le juge. N’affaiblis pas la voix salvatrice de ta conscience en l’ignorant, parce que plus tard, tu le regretteras en vain.

Père Ephraïm d’Arizona

Préparation pour la Confession Saint – Jean de Kronstadt, Russie (+1908) ╰⊰¸¸.•¨* French

http://holyconfessionofyourheart.wordpress.com

HOLY CONFESSION OF YOUR HEART

img-rivers-mountainriver-russia_big.jpg

Russie

john-of-kronstadt-photo-01.jpg

Saint Jean de Kronstadt, Russie (+1908)

20 décembre

icon-holy-righteous-john-kronstadt.jpg

Préparation pour la Confession

Saint Jean de Kronstadt, Russie (+1908)

Méditation pour ceux qui s’apprêtent à se tenir devant le Créateur et la communauté de l’Église devant le mystère imposant de la sainte confession, à qui est ainsi donné le renouvellement d’un second baptême.

Moi, âme pécheresse, je confesse à Dieu Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, tous les actes mauvais que j’ai faits, dits ou pensés depuis le baptême, jusques à ce jour.

Je n’ai pas gardé les vœux de mon baptême, mais je me suis rendu indésirable devant la Face de Dieu.

J’ai péché devant le Seigneur par manque de foi et par des doutes concernant la foi orthodoxe et la Sainte Eglise, par l’ingratitude pour tous les dons importants et continuels de Dieu ; j’ai péché malgré Sa patience et à Sa providence pour moi, pécheur, par manque d’amour pour le Seigneur, ainsi que par la crainte, par le fait de n’avoir pas accompli les saints commandements de Dieu et les canons et règles de l’Église.

Je n’ai pas gardé l’amour de Dieu et de mon prochain et je n’ai pas fait assez d’efforts, à cause de ma paresse et de ma négligence, pour apprendre les Commandements de Dieu et les préceptes des Saints Pères. J’ai péché en ne priant pas le matin et le soir et au cours de la journée, en n’assistant pas aux offices, ou en ne venant à l’église qu’à contrecœur.

J’ai péché en jugeant les membres du clergé. J’ai péché en ne respectant pas les Fêtes, en rompant le jeûne, et par ma démesure dans l’absorption de nourriture et de boisson.

J’ai péché par orgueil, par désobéissance, par entêtement, par autosatisfaction, et par la recherche de l’approbation et de la louange.

J’ai péché par incrédulité, par manque de foi, par doutes, par désespoir, par découragement, par des pensées de violence, par le blasphème et les jurons.

J’ai péché par fierté, par une haute opinion de moi-même, par le narcissisme, par la vanité, par la suffisance, par l’envie, par l’amour de la louange, l’amour des honneurs et par la prétention.

J’ai péché en jugeant, par la médisance, par la colère, en me souvenant des offenses, par la haine et en rendant le mal pour le mal, par la calomnie, les reproches, le mensonge, la ruse, la tromperie et l’hypocrisie, par les préjugés, la controverse, l’entêtement et la réticence à céder à mon prochain, par jubilation, méchanceté, railleries, insultes et moqueries, par les commérages, en parlant trop et en parlant pour ne rien dire.

J’ai péché par le rire inutile et excessif, par les injures et le retour à mes péchés antérieurs, par un comportement arrogant, par l’insolence et le manque de respect.

J’ai péché en ne tenant pas mes passions physiques et spirituelles en échec, par ma jouissance des pensées impures, par la licence et l’impudicité en pensées, en paroles et en actes.

J’ai péché par manque d’endurance dans mes maladies et mes douleurs, par une dévotion aux commodités de la vie et en étant trop attaché à mes parents, mes enfants, mes parents et mes amis.

J’ai péché par le durcissement mon cœur, par une volonté faible et, en ne me forçant pas à faire le bien.

J’ai péché par avarice, par amour de l’argent, par l’acquisition des choses inutiles et par l’attachement immodéré aux choses.

J’ai péché par l’auto-justification, un mépris pour les avertissements de ma conscience et en ne confessant pas mes péchés par négligence ou par fausse fierté.

J’ai péché à plusieurs reprises par ma confession: en rabaissant, en justifiant et en gardant le silence sur mes péchés.

J’ai péché contre les Très Saints et Vivifiants Mystères du Corps et du Sang de notre Seigneur, en venant à la Sainte Communion sans humilité ou sans crainte de Dieu.

J’ai péché en acte, en parole et en pensée, sciemment ou inconsciemment, volontairement et involontairement, de manière réfléchie et sans réfléchir, et il m’est impossible d’énumérer tous mes péchés à cause de leur multitude. Mais je me repens vraiment de ces péchés et tous ceux que je n’ai pas mentionnés à cause de mon oubli, et je demande qu’ils soient pardonnés en vertu de l’abondance de la Miséricorde de Dieu.

Vidéo: “Le Christ est ressuscité” – City Mall, Beyrouth, Liban ╰⊰¸¸.•¨* French

http://franceofmyheart.wordpress.com

FRANCE OF MY HEART

“Le Christ est ressuscité” – City Mall, Beyrouth, Liban

Des dizaines de passereaux et d’autres oiseaux entraient et sortaient et au dehors de l’église par les fen êtres ouvertes de la coupole, gazouillant et chantant avec vivacité ╰⊰¸¸.•¨* French

http://animalsofmyheart.wordpress.com

ANIMALS OF MY HEART

Père Stéphane Anagnostopoulos:

Un fidèle m’a raconté un événement similaire qui a eu lieu à l’église de la Mère de Dieu qui s’appelle «Ecatontapyliani» et qui se trouve à Paros (dans les Cyclades, Grèce), pendant la Divine Liturgie de la veille de l’Épiphanie, en 1998.

Des dizaines de passereaux et d’autres oiseaux entraient et sortaient et au dehors de l’église par les fen êtres ouvertes de la coupole, gazouillant et chantant avec vivacité. Pourtant, à l’heure de la consécration des saints dons, ils se sont tus et immobilis és tous pour recommencer après l’ecphonèse: «Et en premier lieu pour notre très sainte…» [Notes personnelles de l’auteur].

Les propres paroles du Seigneur «Ceci est mon corps…ceci est mon sang…» (Marc 14, 22-24) à la sainte Cène, le soir du jeudi saint, témoignent de cette réalité du Changement du pain et du vin en Corps et en Sang du Christ. La constitution donc du saint sacrement est divine. C’est le Christ lui même qui en est l’auteur.

Les signes visibles du saint sacrement sont le pain au levain, le vin et la prière secrète «envoie ton Saint-Esprit sur nous et sur ces Dons…». Ce n’est pas seulement la grâce du Christ qui est transmise par la sainte communion comme c’est le cas d’ ailleurs pour d’autres sacrements, mais c’est le Christ, le Seigneur lui-même. Les fidèles qui reçoivent dignement le Corps et le Sang du Christ, s’ y intègrent, ayant les mêmes corps et sang que Lui. L’adhésion au Corps de l’église, c’est-à-dire l’incorporation, commence par le saint Baptême et s’achève avec la sainte communion, c’est-à-dire l’intégration. Cela veut dire que notre être tout entier reçoit d’une façon mystique la Vie-même, notre Seigneur et Rédempteur et l’incorpore.

Source:

Père Stéphane Anagnostopoulos

Vivre la Divine Liturgie

Expériences Liturgiques

Le Pirée 2011

La table eucharistique de la Sainte Communion pendant l’office divin – Saint Nicolas Cabasilas ╰⊰¸¸.•¨* French

http://eglise-orthodoxe.blogspot.com

ÉGLISE ORTHODOXE

La table eucharistique

de la Sainte Communion pendant l’office divin

Saint Nicolas Cabasilas:

«La table eucharistique de la Sainte Communion pendant l’office divin», dit saint Nicolas Cabasilas, «fait que nous demeurions en Christ et que le Christ demeure en nous parce qu’Il a lui même dit: “Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui”. Il est pour nous à la fois l’habitant et la demeure… et nous sommes heureux de notre habitat et très heureux d’un tel Maître divin».

Source:

Lien: L’Église Chriétienne Orthodoxe de Maurice ╰⊰¸¸.•¨* French

http://www.orthodoxchurchmauritius.org/FR/index_FR.html

L’Église Chriétienne Orthodoxe de Maurice

Le Prêtre et la touriste Américaine – Hiérimoine Tryphon, Washington, É.-U.A. ╰⊰¸¸.•¨* French

http://washingtonofmyheart.wordpress.com

WASHINGTON OF MY HEART

USA FFD

Le Prêtre et la touriste Américaine

╰⊰¸¸.•¨*

Hiérimoine Tryphon, Washington, É.-U.A.

Source:

http://www.orthodoxie-reunion.com

http://www.orthodoxie-reunion.com/?p=1507

ORTHODOXIE À LA RÉUNION

Une femme protestante de Tacoma (état de Washington), était en vacances avec son mari dans la ville grecque d’Athènes. Chaque jour, elle se rendait dans un petit café près de l’hôtel pour prendre son café et regardait les habitants passer. L’un de ces habitants était un prêtre orthodoxe qui passait près du café en allant à son église paroissiale. La femme souriait et le prêtre hochait la tête, souriait et continuait son chemin.

Un jour, ce prêtre grec, qui parlait anglais, remarqua que la femme américaine avait un regard triste sur son visage et il s’approcha de sa table et demanda si quelque chose la troublait. Elle éclata en sanglots et raconta au prêtre les problèmes médicaux de son mari, et qu’elle craignait pour le pire. Le prêtre s’est assis avec elle et a prié pour elle et son mari. Chaque jour, il s’arrêtait pour s’asseoir à sa table, priant pour le rétablissement de son mari.

Quelques semaines se sont passées et le mari a récupéré de sa maladie et est revenu aux États-Unis avec sa femme. Le souvenir de la compassion de ce prêtre pour une femme étrangère est resté dans sa mémoire toutes ces nombreuses années. Elle a partagé ce souvenir avec son médecin, qui est un de mes amis, et je partage (N.d.T c’est-à-dire l’hieromoine Tryphon) ce souvenir avec vous.

Quel véritable disciple et serviteur du Seigneur était ce prêtre généreux ! Puissions-nous, comme ce prêtre, être à l’écoute de ceux qui en ont besoin et que le Seigneur nous met sur nos chemins . Puissions-nous avec des cœurs ouverts toucher et apporter la guérison à ceux qui souffrent, leur faire savoir que nous nous soucions pour eux et qu’ils ont un ami pendant leur temps de chagrin, de besoin et de désespoir.

Avec l’amour en Christ,

Hiérimoine Tryphon.

https://www.facebook.com/Abbot-Tryphon-1395030584153681/ (post du 27 juin 2017 )